Le Moniteur des Pharmacies n° 2687 du 14/07/2007
 

LA MADELEINE

Dossiers

Initiatives

Annick et Bernard Ulrich ont su tisser des liens très forts avec leur clientèle. Ce bon relationnel leur permet aujourd'hui de s'investir dans l'éducation thérapeutique au profit des patients hypertendus. Une démarche qui se manifeste par des actions pratiques à l'officine.


Une histoire de voisinage. Si le professeur Claire Mounier-Véhier, cardiologue au CHU de Lille, a demandé à Annick et Bernard Ulrich de rejoindre le réseau HTA Vasc qu'elle coordonne, c'est parce qu'elle les connaît bien. A deux titres. Ils habitent près de chez elle et elle sait qu'ils ont le profil de « pharmaciens acteurs de santé ». Le couple d'officinaux n'a pas hésité longtemps pour donner son accord. « La perspective de rencontrer des spécialistes de l'hypertension et d'avoir les informations à la source nous intéressait. Surtout pour mieux faire passer le message de l'observance des traitements auprès des patients, explique Annick Ulrich. Parfois, nous manquions d'arguments face à des personnes hypertendues affolées de devoir prendre des médicaments durant toute leur vie. » Après avoir participé à quelques réunions ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...