Le Moniteur des Pharmacies n° 2687 du 14/07/2007
 

PROFESSION

Actualité


Le Conseil de la concurrence a mis fin à la procédure ouverte devant lui, en 2003, par la Chambre syndicale nationale des répartiteurs et Phoenix Pharma à l'encontre de laboratoires pratiquant des contingentements auprès des répartiteurs*. Les pratiques de six laboratoires avaient été examinées. Quatre d'entre eux, Boehringer Ingelheim, MSD, Lilly France et Sanofi-Aventis, ont pris l'engagement de modifier leur système d'approvisionnement en le rendant « plus fluide, flexible et transparent », selon les termes du Conseil. Les laboratoires tenaient notamment compte pour leurs quotas de l'historique des ventes aux officines de chacun des grossistes, mais ceci était caractérisé par une faible transparence, une relative rigidité pour faire face aux variations d'activité des grossistes, et était peu favorable aux nouveaux entrants, explique le Conseil. Dans son communiqué de procédure de mars ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...