Le Moniteur des Pharmacies n° 2686 du 07/07/2007
 

PROFESSION

Actualité


A l'horizon 2010, le pharmacien d'officine deviendra l'acteur de santé qui verra le plus régulièrement un patient atteint de cancer. C'est du moins la prédiction faite par Pierre Anhoury, médecin de santé publique (IMS Health), lors du dernier Club Santé qui vient de se dérouler à Valence, en Espagne. La délivrance en ville des anticancéreux per os, déjà en augmentation régulière, ne va faire que croître. En effet, d'ici trois ans, ils supplanteront les autres formes d'administration, entraînant une réécriture de la plupart des protocoles de chimiothérapie. Par ailleurs, dans les cinq prochaines années, de grands produits de chimiothérapie auront été génériqués (Taxotère, Gemzar, Camptosar, Arimidex, Alimta, Casodex, Fémara). Toujours selon IMS Health, neuf cancers différents vont bénéficier de vingt produits sur le point d'être lancés ou en phase III. ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...