Le Moniteur des Pharmacies n° 2686 du 07/07/2007
 

SOCIAL

Entreprise

Recruter un salarié étranger ne s'improvise pas. L'employeur doit s'assurer d'être à la fois en conformité avec le droit du travail et la réglementation pharmaceutique. Carnet de route administratif.


1.Aucune formalité à effectuerAllemagne, Autriche, Belgique, Chypre, Danemark, Espagne, Finlande, Grèce, Irlande, Islande, Italie, Liechtenstein, Luxembourg, Malte, Monaco, Norvège, Pays-Bas, Portugal, Royaume-Uni, Suède, Suisse. Pour les citoyens des 15 « anciens » Etats membres de l'Union européenne (entrés avant le 1er mai 2004) et des 3 pays de l'Espace économique européen (EEE), l'embauche n'est soumise à aucune condition particulière liée à leur nationalité. Ni autorisation de travail, ni titre de séjour ne sont exigés. Cette liberté d'accès à l'emploi s'applique également aux Chypriotes, aux Maltais, aux Monégasques et aux citoyens helvétiques. uA noter : l'employeur doit seulement s'assurer que le candidat possède bien une carte d'identité ou un passeport en cours de validité. 2.Autorisation de travail à exigerBulgarie, Estonie, Hongrie, Lettonie, Lituanie, Pologne, République Tchèque, Roumanie, Slovaquie, Slovénie. Les ressortissants des pays ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...