Le Moniteur des Pharmacies n° 2684 du 30/06/2007
 

LABORATOIRES

Entreprise


Après une année 2006 difficile, liée à des événements tant internes (intégration et structuration des activités France d'Ivax) qu'externes (baisse des prix des génériques, taxe supplémentaire sur le chiffre d'affaires), Teva France est bien décidé à se relancer en 2007. Sous la houlette de son nouveau président Maurice Chagnaud, le génériqueur israélien, 4e acteur du marché français avec 8,8 % de part de marché en 2006, affiche ses nouvelles ambitions : être un acteur servant tous les marchés génériques en ville et à l'hôpital et occuper, ni plus ni moins, 20 % du marché à l'horizon 2012. « La France pour Teva devient un marché prioritaire en raison de son important potentiel de croissance (4,3 milliards d'euros entre 2008 et 2012) », annonce Maurice Chagnaud. Pour cela, Teva a veillé à ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Enquête flash

L'Ordre des pharmaciens propose de créer une catégorie de médicaments « à prescription pharmaceutique ». Ce sont des produits listés mais qui pourraient relever du conseil officinal. Y êtes-vous favorable ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK