Le Moniteur des Pharmacies n° 2684 du 30/06/2007
 

CONTRACEPTION

Cahier spécial

Marchés 2006

Une fois n'est pas coutume, le marché officinal des préservatifs sort la tête de l'eau. L'émergence des références « plaisir » et les efforts pratiqués sur les prix remettent enfin les ventes à niveau. Reste au pharmacien à continuer de jouer le jeu de la visibilité.


Les chiffres 2006 des ventes de préservatifs affichent l'augmentation que toute la profession espérait depuis plusieurs années. Les Français ont acheté plus de 33 millions de préservatifs (hors boîtes de 100 et de 144) en officine, soit 1,6 % de plus qu'en 2005. Le CA, en progression de 4,4 %, atteint quant à lui plus de 20 millions d'euros. Deux marques se partagent le leadership : 39,9 % de parts de marché pour Durex, 39,4 %pour Manix, numéro un des ventes en volume (source IMS Health, année 2006). Si aujourd'hui les préservatifs classiques représentent la majorité des ventes (47 % en valeur), ce sont les références apportant une valeur ajoutée au latex qui stimulent le marché, 90 % de la croissance chez Durex étant réalisée par les catégories Sensualité (extrafins, ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...