Le Moniteur des Pharmacies n° 2683 du 23/06/2007
 

UN MOIS POUR EN PARLER

Entreprise


Les leçons tirées des précédentes canicules ont conduit le ministère de la Santé et l'INPES à informer le public dès le début de l'été sur la conduite à tenir en pareilles circonstances. Et qui mieux que le pharmacien pour s'en faire le relais ? Le b.a.-BA : afficher les principaux gestes à adopter comme ne pas sortir entre 11 heures et 16 heures et boire suffisamment (toutes les précisions figurent sur le site Sante.gouv.fr). La communication à l'officine autour de la canicule doit pouvoir sensibiliser deux populations particulièrement exposées au risque du « coup de chaleur » : les personnes âgées et les sportifs. Les personnes âgées : elles ne transpirent pas assez. L'objectif est donc d'abaisser la température de leur corps par des moyens externes tels que la prise ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...