Le Moniteur des Pharmacies n° 2683 du 23/06/2007
 

LES GROG VOUS RÉPONDENT

Questions de comptoir


Les « anciens antiviraux » (amantadine-Mantadix et rimantadine) provoquant fréquemment l'apparition d'une résistance, leur usage est maintenant très limité. La crainte de l'apparition de résistances aux nouveaux antiviraux (inhibiteurs de la neuraminidase : oseltamivir-Tamiflu et zanamivir-Relenza) a conduit l'Union européenne à financer un réseau dédié à ce problème (http://www.virgil-net.org). Les données collectées par le réseau Virgil sont rassurantes : les inhibiteurs de la neuraminidase provoquent, pour l'instant, peu de résistances (moins de 5 % des souches testées) et les mécanismes sont très différents de ceux observés avec les antibiotiques. Dans le cas des inhibiteurs de la neuraminidase, il s'agit d'une diminution de sensibilité in vitro (liée parfois à un sous-dosage) qui provoque aussi une baisse de la transmissibilité du virus grippal. Autrement dit, pour le moment, les virus grippaux moins ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...