Le Moniteur des Pharmacies n° 2683 du 23/06/2007
 

PROFESSION

Actualité

On lui demandait 900 millions d'économies, la CNAM en propose 1,4 milliard. Pour cela, le générique ne suffira pas. Baisses de prix, baisses de prescriptions et déremboursements sont préconisés. Tous les acteurs sont censés payer.


Pour son nouveau plan d'économies réévalué à 1,455 milliard d'euros, Frédéric Van Roekeghem, directeur général de la CNAM, a fait savoir en fin de semaine aux syndicats de pharmaciens qu'il comptait relever l'objectif de substitution 2007. La FSPF, qui a demandé mardi via un communiqué « un nécessaire rééquilibrage » des mises à contribution des différents acteurs, se dit prête néanmoins à accepter de discuter une réévaluation de l'objectif générique, en passe d'être atteint avec plusieurs mois d'avance, probablement fin septembre. Mais à une condition, selon son président Pierre Leportier : « Il devra être rediscuté dans le cadre des accords conventionnels. » Pierre Leportier dénonce en revanche le caractère autoritaire d'une généralisation du principe « tiers payant contre générique ». Les syndicats sont par ailleurs évidemment opposés à de ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...