Le Moniteur des Pharmacies n° 2682 du 16/06/2007
 

POLITIQUE DE SANTÉ

Actualité


L'accord énerve. En décidant de rémunérer les confrères qui réaliseront des bilans personnalisés de prévention, les syndicats officinaux et la mutuelle MTRL, associée aux Assurances du Crédit mutuel, irrite en particulier le syndicat de médecins libéraux MG-France. En réaction, il vient d'interpeller les candidats aux législatives sur la mise en place d'une consultation annuelle dédiée à la prévention et à l'évaluation des facteurs de risque chez le médecin traitant. Cela concerne tout particulièrement les grosses pathologies comme le cancer, le sida, les accidents cardiovasculaires ou l'ostéoporose. Le but mis en avant par le syndicat est de « mieux prendre en charge les patients, désengorger les urgences, fluidifier le système et rationaliser les dépenses de santé ». MG France insiste aussi sur la nécessité de moyens et de partenaires pluridisciplinaires pour ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...