Le Moniteur des Pharmacies n° 2681 du 09/06/2007
 

LÉGISLATION

Transactions

Un transfert peut se révéler très intéressant pour une officine en panne de développement. A condition toutefois qu'il permette de répondre de façon optimale aux besoins de la population résidant dans le quartier d'accueil.


A l'intérieur d'une même commune, le transfert est possible quel que soit le nombre de pharmacies implantées. « Il repose sur trois points cardinaux : la notion de quartier, la notion de population et la notion de desserte optimale », indique Alain Fallourd, avocat. La notion de quartierLe quartier n'est pas un concept administratif ou urbanistique, il s'agit d'une notion géographique liée aux axes de circulation artificielles ou naturelles. Pour délimiter un quartier, il faut considérer les routes, les ponts, les tunnels, les passages protégés, les feux tricolores, etc. « Un exercice qui peut s'avérer complexe face à l'unité du paysage urbain lorsque différentes zones d'une même ville deviennent perméables », souligne Alain Fallourd. La population à prendre en compteLa population à prendre en compte est la population résidente. Les clients de ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...