Le Moniteur des Pharmacies n° 2681 du 09/06/2007
 

LABORATOIRES

Entreprise


Sandoz s'ouvre aux biotechs. Le numéro 2 mondial du générique commercialise en France, sous la marque Omnitrope et avec une AMM européenne, la première hormone de croissance biosimilaire en formulation liquide prête à l'emploi. Ne répondant pas à la définition du générique mais à celle des biosimilaires (médicament présentant les mêmes caractéristiques que le médicament de référence dont le brevet est échu), ce médicament n'est donc pas substituable. Omnitrope est une version 20 % moins chère que le médicament référent (Genotonorm). Lancé sur un marché de l'hormone de croissance qui pèse 140 millions d'euros, il devrait, d'après les estimations de Sandoz, générer une économie de 30 millions d'euros pour la collectivité. A terme, les biosimilaires se présentent donc comme un levier majeur en termes d'économie de santé. En effet, la ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...