Le Moniteur des Pharmacies n° 2681 du 09/06/2007
 

JURIDIQUE

Entreprise

Vous devez vous séparer d'un collaborateur dont le travail n'est pas satisfaisant ? Il va déjà falloir qualifier le grief que vous lui reprochez. Faute ou insuffisance professionnelle ? La différence est capitale. Ce qu'il faut savoir avant d'entamer toute procédure de licenciement.


Lorsqu'un employeur s'engage dans une procédure de licenciement, il s'expose à un contentieux devant les prud'hommes en cas de litige », prévient d'emblée Alain Fallourd, avocat. Dans ces conditions, il ne faut laisser aucune place à l'improvisation. En clair, l'employeur doit non seulement s'assurer que sa démarche est légitimement fondée, mais il doit aussi respecter un formalisme juridique strict. Bien définir la cause du licenciementTout licenciement doit reposer sur une cause réelle et sérieuse. Secundo, la qualification du licenciement doit être irréprochable. « Si l'employeur invoque une faute alors que les faits reprochés au salarié caractérisent en réalité une insuffisance professionnelle, et inversement, le licenciement sera jugé sans cause réelle et sérieuse », explique Alain Fallourd. Puisque le choix des mots est déterminant, quelle est leur signification ? La faute ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...