Le Moniteur des Pharmacies n° 2681 du 09/06/2007
 

LANGUEDOC-ROUSSILLON

Actualité

Régions


Identifier les facteurs de risque de l'ostéoporose à la pharmacie, telle est l'idée maîtresse d'OstéoPharmaRisk, projet régional du Groupe d'étude sur l'ostéoporose du Sud-Est. « Les officines sont largement fréquentées par une population potentiellement ostéoporotique et les patientes passent en moyenne trente minutes par mois dans leur pharmacie !, explique Eric Thomas, rhumatologue au CHU de Montpellier et promoteur du projet. Peu de sujets à risque contactent spontanément leur médecin. Il est donc intéressant d'intégrer les pharmaciens dans l'auto-évaluation du risque d'ostéoporose. » A cet effet, un présentoir comportant une série de questions reprenant les principaux facteurs de risque (réponse par oui ou par non) est mis à la disposition des patientes dans les pharmacies volontaires. Un score supérieur ou égal à 2 signifie un risque d'ostéoporose. Le pharmacien remet ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...