Le Moniteur des Pharmacies n° 2681 du 09/06/2007
 

Le grand entretien

Après près de trois années passées comme directeur de la CNAM, Daniel Lenoir est depuis le 1er janvier 2005 directeur général de la Mutualité française. Il jette un regard sans concession sur l'évolution de la prise en charge des médicaments par la collectivité, mais aussi sur la « restructuration » des circuits de distribution qui se dessine.


« Le Moniteur » : L'actualité des complémentaires, pour le pharmacien, c'est l'accord signé avec la MTRL (voir le Moniteur n° 2676 du 5 mai 2007) incluant pour la première fois la prise en charge d'une « consultation de prévention ». Que pensez-vous de cette initiative ? Daniel Lenoir : La MTRL n'est pas affiliée à la Mutualité française. A la Mutualité française, nous ne sommes pas des adeptes du coup médiatique. Comme par exemple annoncer le 1er janvier que vous allez rembourser des yaourts ou de la margarine pour finalement dire le 31 décembre que vous arrêtez parce que ça ne marche pas ! Prendre comme allié ou comme otage telle ou telle profession, c'est pareil. Je pense que c'est le cas quand on verse 21 euros au pharmacien pour ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...