Le Moniteur des Pharmacies n° 2680 du 02/06/2007
 

PROFESSION

Actualité


Tout le monde s'y attendait, mais pas à ce point. Le comité d'alerte chargé de veiller au respect de l'objectif national des dépenses d'assurance maladie (ONDAM) a averti les pouvoirs publics d'un dérapage que l'on peut qualifier, sans exagérer, de non contrôlé : deux milliards d'euros. Un dépassement essentiellement dû à la croissance des soins de ville. Ce déclenchement de la procédure d'alerte oblige les trois caisses d'assurance maladie à présenter, d'ici le 30 juin, au gouvernement des mesures de redressement des comptes. Le comité s'accordera alors 15 jours pour rendre un avis sur l'impact financier de ces mesures. D'ores et déjà, Frédéric Van Roekeghem, directeur général de la CNAMTS, prépare un plan d'économies de 900 millions d'euros. Il est plus que nécessaire pour revenir sous le seuil d'alerte fixé à ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...