Le Moniteur des Pharmacies n° 2679 du 26/05/2007
 

RECHERCHE

Actualité

Contre la sclérose en plaques, la lutte est engagée tous azimuts, ainsi que le prouve l'Association pour la recherche sur la sclérose en plaques.


La piste de l'inflammation, et plus précisément celle des lymphocytes T, est la première piste de recherche empruntée et décrite par le Pr Alain Créange (hôpital Henri-Mondor à Créteil) au lendemain du seizième rendez-vous de l'ARSEP*. Ces globules blancs, activés après une hypothétique rencontre virale (avec un Herpèsvirus ou un virus Epstein-Barr...), traversent alors la barrière hématoencéphalique et s'attaquent aux manchons de myéline. Le noeud du problème ? L'hyperactivation des lymphocytes, non contrôlable en raison d'un déficit de leucocytes « anti-inflammatoires ». Aujourd'hui, il ne s'agit plus seulement de contrer l'inflammation par des interférons ou de s'intéresser aux molécules sécrétées par le lymphocyte (les cytokines par exemple), mais de booster les cellules régulatrices. Cette démarche novatrice est d'ailleurs la bienvenue pour des pathologies inflammatoires autres que la sclérose en plaques. ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...