Le Moniteur des Pharmacies n° 2678 du 19/05/2007
 

POLITIQUE DE SANTÉ

Actualité


Le syndicat médical MG-France souhaite « porter plainte » contre la CNAMTS pour harcèlement, selon son président Martial Olivier-Koehret. Dans les faits, le syndicat va assigner la caisse nationale d'assurance maladie au civil. Motif : « la multiplication des contrôles tatillons crée une ambiance délétère », explique Martial Olivier-Koehret, exemples à l'appui. Ainsi, un praticien du Doubs a fait l'objet d'un contrôle pendant un an. Au total, 13 courriers, un mémoire et trois entretiens ont débouchés sur une amende de... 125 euros. Ou encore cet autre médecin du Val d'Oise qui, depuis son installation en 1989, a subi cinq contrôles sans qu'aucun n'aboutisse. En 2006, il a été pisté sur l'utilisation de l'ordonnancier bizone, avec mise en garde de pénalités financières. Un cri de désespoirIl estime faire l'objet d'un délit ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...