Le Moniteur des Pharmacies n° 2678 du 19/05/2007
 

PHARMACOVIGILANCE

Actualité

Produits


Comme avec la rosiglitazone, les femmes sous pioglitazone sont exposées à un risque accru de fracture. L'augmentation de l'incidence des fractures est avérée chez des patientes traitées au long cours par la pioglitazone en comparaison avec des femmes recevant un placebo ou un autre médicament. Ainsi, 2,6 % des femmes sous pioglitazone (plus de 8100) ont fait une fracture contre 1,7 % des femmes traitées par un comparateur (plus de 7400 femmes). Et le risque en excès de fracture pour les femmes est de 0,8 fracture pour 100 patient-années d'utilisation. L'analyse des dernières données de pharmacovigilance sur la pioglitazone ne montre pas d'augmentation du risque chez les hommes. La pioglitazone est commercialisée par le laboratoire Takeda dans deux médicaments indiqués dans le traitement du diabète de type 2 : Actos ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...