Le Moniteur des Pharmacies n° 2678 du 19/05/2007
 

PROFESSION

Actualité


Le plus et le moins. Une étude réalisée par IMS Health, à la demande de la FSPF, a décortiqué le pourcentage de chiffre d'affaires réalisé dans chaque département sur les ventes de médicaments sortis de la réserve hospitalière. Le grand écart est de rigueur. Les confrères installés dans les départements ruraux plus ou moins éloignés des centres hospitaliers universitaires ne peuvent manifestement pas compter sur ce levier de médicaments en majorité très onéreux pour doper le chiffre d'affaires de leur officine. Pour preuve, la Lozère avec 0,09 % (pourcentage représentant le poids du département dans le chiffre d'affaires national issu de la réserve hospitalière) ferme la marche, devancée de peu par le Cantal (0,14 %), le territoire de Belfort (0,15 %), l'Ariège et la Haute-Loire (0,22 %). Les Hautes-Alpes, la ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...