Le Moniteur des Pharmacies n° 2678 du 19/05/2007
 

Comparatif

Les postes de praticien hospitalier sont peu nombreux mais on parle d'un papy-boom d'ici 5 à 10 ans


Je me suis orientée tôt vers la biologie et le circuit hospitalier. Faute de réussir le concours pour faire biologie médicale, j'ai suivi l'internat à Paris-V durant 4 ans pour devenir pharmacien hospitalier. J'ai intégré l'hôpital Corentin Celton (Issy-les-Moulineaux, 92), en mars 2005 comme attachée, ce qui ne nécessite pas d'avoir fait l'internat. J'aurais pu commencer comme assistante mais je voulais travailler rapidement. Je suis devenue ensuite assistante spécialisée. Nous sommes trois pharmaciens dont le chef de service et je m'occupe de deux des quatre services. Dès le matin, je valide les ordonnances avant que le préparateur ne les dispense, puis je m'informe des modifications de pharmacovigilance, des nouveaux produits qui sortent, des ruptures de stock, des précautions d'emploi qui sont retransmises au comité du médicament interne à l'établissement. Je ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...