Le Moniteur des Pharmacies n° 2677 du 12/05/2007
 

LES GROG VOUS RÉPONDENT

Questions de comptoir


Au Japon, quelques cas de comportements inhabituels (hallucinations ou altération de la conscience ayant pu conduire au décès) ont été rapportés chez des enfants ou des adolescents ayant reçu de l'oseltamivir (Tamiflu). L'Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (AFSSAPS) note dans son communiqué du 23 mars 2007 qu'il est difficile de faire le lien entre les troubles observés et le médicament, car les complications de la grippe peuvent provoquer des troubles similaires et seuls quelques cas sont apparus parmi les 28 millions de personnes traitées par oseltamivir au Japon. Par précaution cependant, l'AFSSAPS a modifié les caractéristiques du produit (RCP) et la notice patient, en mentionnant la survenue possible de ce type de trouble et la nécessité de signaler au médecin l'apparition de comportements inhabituels chez des ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...