Le Moniteur des Pharmacies n° 2677 du 12/05/2007
 

FINISTÈRE

Actualité

Régions


Edouard Leclerc ne cherche pas à s'arroger que le médicament. Dans l'un de ses centres commerciaux, à Pont l'Abbé, le grand distributeur a lancé une offensive sur le maintien à domicile en demandant une extension de surface (portée à près de 400 m2) pour créer une telle activité au niveau de son espace de parapharmacie. Les officinaux environnants s'interrogent néanmoins sur les véritables intentions de cette grande enseigne qui vient d'embaucher deux personnes supplémentaires (une préparatrice et une personne qui se présente comme « phytothérapeute »). « Le prétexte est fallacieux car ce centre Edouard Leclerc n'a pas vraiment mis les moyens de développer une activité MAD », dénonce Eric Barillec, pharmacien installé au Guilvinec qui suit ce dossier au niveau du syndicat départemental. Le MAD serait une fausse barbe. ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...