Le Moniteur des Pharmacies n° 2676 du 05/05/2007
 

POINT DE VENTE

Entreprise

Grâce à son gage de sérieux, la pharmacie attire toujours plus les consommatrices de cosmétiques. Reste à les fidéliser. Pour ce faire, rien de tel que de « travailler » le conseil sur mesure et créer des animations. Conseils de pros.


1.Planifier ses thèmes « Une animation cosmétique organisée par l'officine n'a de sens que si elle s'inscrit dans un projet global d'entreprise. Il s'agit d'offrir un service complémentaire et cohérent à sa clientèle pour répondre à une problématique précise : peaux sensibles, chute de cheveux, etc. », indique Laure-Emmanuelle Coffin, consultante et formatrice en marketing et conseil dermocosmétiques à l'officine (Praxipharm). Son conseil : mettre en avant des thèmes plutôt que des marques pour jouer la complémentarité des gammes et se différencier d'une animation gérée par un laboratoire. Sans jamais improviser ! « Une animation se réfléchit trois mois en amont pour se donner le temps de sélectionner ses partenaires et d'impliquer toute l'équipe », ajoute-t-elle. Tout le monde doit connaître le programme à l'avance, pour mieux le promouvoir (peaux sensibles ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...