Le Moniteur des Pharmacies n° 2676 du 05/05/2007
 

PARIS

Dossiers

Initiatives

Impliqué depuis toujours dans le sevrage des toxicomanes, Alain Gaubert se bat aujourd'hui au sein de l'association Pharm-Addict pour transmettre ses bonnes pratiques à toute la profession, et faire entendre la voix des officinaux auprès des pouvoirs publics.


Paris, métro Barbès-Rochechouart. La foule, les klaxons, la pollution... Mais à peine poussée la porte de la Pharmacie Gaubert, le patient se retrouve dans un havre de sérénité. Fontaine à eau, plantes vertes, musique douce..., rien ne laisse présager, si ce n'est le vigile à l'entrée, que l'officine assure le suivi de près de 250 toxicomanes par mois. Alain Gaubert préfère parler de « patients usagers de drogue ». Question de respect. Tous les patients étant traités avec les mêmes égards (accueil, cadeaux de fin d'année...), quels que soient leur traitement ou leur apparence. L'importance du dossier patient« Quand je me suis installé boulevard Magenta, il y a 20 ans, je me suis retrouvé au coeur du quartier parisien de la drogue, explique Alain Gaubert. Les conditions sanitaires étaient catastrophiques ! ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...