Le Moniteur des Pharmacies n° 2675 du 28/04/2007
 

EN BREF

Actualité


Les tatouages éphémères à base de henné noir peuvent provoquer des allergies cutanées potentiellement graves. Le henné, pour être noirci, est mélangé illégalement à de la paraphénylène-diamine en forte concentration (entre 19 et 26 % contre 6 % dans les produits de teinture capillaire). L'Afssaps lance donc, à partir de mai, une nouvelle campagne d'information sur les risques encourus. Elle concerne les dermatologues, les allergologues et le public. Des affichettes sont prévues dans les cabinets médicaux, agences de voyages et offices de tourisme.

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...