Le Moniteur des Pharmacies n° 2675 du 28/04/2007
 

ENTREPRISE

Actualité

Enquête


A ujourd'hui, nous avons 2,3 actifs pour un retraité et demain il n'y aura plus qu'un actif pour un allocataire. Nous n'échapperons pas aux difficultés », a annoncé Bernard Lagneau, président de la Caisse d'assurance vieillesse des pharmaciens. Néanmoins, cette dernière a préparé ses arrières. « Nous avons devant nous six années de réserve pour notre régime de répartition, ce qui est exceptionnel pour ce genre de régime, et vous aurez la garantie jusqu'en 2050 de toucher la totalité des sommes promises. » On ne le répétera jamais assez : plus le pharmacien cotise tôt, plus sa retraite sera confortable. « Mieux vaut faire un effort important aujourd'hui que considérable demain », martèle-t-il. En cotisant au seul régime obligatoire, il percevra une retraite annuelle moyenne de 10 000 Û à ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...