Le Moniteur des Pharmacies n° 2675 du 28/04/2007
 

AQUITAINE

Actualité

Régions


La Commission nationale informatique et libertés (CNIL) a mis en exergue des dysfonctionnements de taille lors des expérimentations conduites sur le dossier médical personnel (DMP). Aussi réaffirme-t-elle les conditions indispensables au déploiement du DMP, avec en premier lieu une authentification parfaitement sécurisée lors de l'accès au dossier par les patients et pas simplement des identifiants et mots de passe identiques et faciles à démasquer (un mot de passe d'au moins huit caractères est recommandé). Le système de fermeture automatique de la session doit intervenir après dix minutes d'inactivité. Un chiffrement complet des bases de données médicales et administratives est également requis de même qu'une information claire et complète du patient sur le fonctionnement du DMP, mais aussi sur les modalités d'exercice de ses droits. En effet, selon la CNIL, lors ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...