Le Moniteur des Pharmacies n° 2675 du 28/04/2007
 

PROFESSION

Actualité


Disparition de 5 000 officines, dévalorisation des fonds de commerce : l'étude menée par Precepta sur la distribution des produits pharmaceutiques a de quoi rendre malade d'angoisse le plus optimiste des pharmaciens (voir Le Moniteur n° 2674). Selon la société d'études, les remèdes existent, consistant à concilier les modèles de grande distribution à la référence médicale. « Les officinaux doivent se positionner face aux circuits concurrents (GMS et parapharmacie) », selon l'étude, qui ajoute que « les enseignes de groupements de pharmaciens sont en ce sens promises à un bel avenir ». Se tourner vers des approches modernes de la distribution, allant même jusqu'au « hard discount », est une piste possible. Pour ceux qui frémissent d'horreur à cette simple évocation, l'étude de Precepta pointe aussi du doigt la nécessité ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...