Le Moniteur des Pharmacies n° 2675 du 28/04/2007
 

BOURGOGNE

Actualité

Régions


Dix-huit officines de Bourgogne ont été récemment inspectées par la DRASS. Objectif : examiner les conditions de réalisation des préparations. Un bon point : aucune officine ne détient la moindre matière première interdite. Mais les contrôles réalisés par les pharmacies sont légers : 22 % seulement possèdent un cahier de réception des matières premières. Si un tiers des officines enregistrent le contrôle de la conformité des matières premières au bon de livraison, aucune ne réalise de contrôle d'identification selon la Pharmacopée. Les préparations terminées font rarement l'objet d'un contrôle final : la vérification par un pharmacien n'a lieu qu'une fois sur dix. Pour les préparations sous-traitées, seules 28 % des officines enregistrent sur l'ordonnancier et conservent les documents d'accompagnement transmis. Par ailleurs, l'assurance qualité dans le domaine des préparations (procédures) s'avère ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...