Le Moniteur des Pharmacies n° 2675 du 28/04/2007
 

PROFESSION

Actualité

Enquête


Ce qui arrive aujourd'hui avec l'Europe n'est pas une surprise, a posé d'entrée Jacques d'Ambonville, ancien dirigeant de Célésio et aujourd'hui consultant, lors de la conférence sur la pharmacie européenne. La France n'est pas la première à recevoir une demande d'ouverture du capital. » L'Autriche, comme l'Espagne, a été questionnée en 2006 sur son système de quorum et sur la nécessité de disposer d'un diplôme de pharmacien pour ouvrir une officine. Les gouvernements ont aussi changé la donne dans plusieurs pays : l'Angleterre a baissé les prix, révisé les marges, offert la possibilité d'ouvrir une pharmacie, sans tenir du quorum, dans certaines zones urbaines... L'Allemagne veut libérer les prix sur les médicaments pour favoriser la concurrence tout en autorisant les pharmaciens à posséder des participations dans quatre autres pharmacies. Sans ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...