Le Moniteur des Pharmacies n° 2675 du 28/04/2007
 

CONSEIL

Actualité

Enquête


Le Plan cancer a besoin de tous les professionnels de santé. Il était donc important de donner tous les atouts au pharmacien pour qu'il puisse s'impliquer totalement. Pour cela, l'Institut national du cancer, l'UNPF et l'USPO ont signé une convention le 13 mars dernier pour mettre en place une formation initiale et continue adéquate. Et, en la matière, les besoins des pharmaciens sont importants et doivent sans cesse être remis à jour. « Les chimiothérapies orales n'ont qu'un passage transitoire à l'hôpital et se retrouvent au bout de six mois dans les officines... », confirme Brigitte Bonan, pharmacienne hospitalière à l'hôpital européen Georges-Pompidou (Paris), chargée d'une mission de reconnaissance de ces besoins de formation pour l'Institut national du cancer. Pour Gilles Bonnefond (USPO), l'arrivée de nouveaux traitements de plus en ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...