Le Moniteur des Pharmacies n° 2674 du 21/04/2007
 

Edito


Cinq mille pharmacies françaises pourraient disparaître si la France libéralise son circuit de distribution des médicaments pour l'aligner sur celui des voisins européens comme le prône Bruxelles. » Cette information choc, parue mercredi dans Aujourd'hui-Le Parisien, va encore hérisser poils et cheveux de nombreux confrères. Le quotidien tenait sa source de l'étude « Distribution de produits pharmaceutiques » réalisée par Precepta, spécialiste de l'expertise concurrentielle ! Un rapport de 291 pages résumé en quelques lignes, cela débouche souvent sur des raccourcis. C'est le cas (lire p. 12). Il n'empêche, l'ouverture du capital fait de plus en plus peur. Les experts-comptables sont passés par-là il y a longtemps (25 % du capital ouvert, obligation d'avoir un expert-comptable pour 10 collaborateurs...) et, comme en témoignait l'un d'eux lors d'une discussion informelle à Pharmagora, ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...