Le Moniteur des Pharmacies n° 2674 du 21/04/2007
 

RECHERCHE

Actualité

Produits


Une équipe américaine vient de démontrer que le système immunitaire et le niveau de lipides plasmatiques étaient intimement liés. Un traitement immunomodulateur pourrait donc représenter une nouvelle piste thérapeutique contre les dyslipidémies. En effet, l'altération de l'expression de deux facteurs de nécrose tumorale (lymphotoxine et cytokine LIGHT) augmente le taux sanguin de cholestérol et de triglycérides. De fait, des agents modulant la lymphotoxine pourraient être le point de départ de traitements inédits des anomalies lipidiques. Source : APM, d'après « Science ».

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...