Le Moniteur des Pharmacies n° 2673 du 14/04/2007
 

GARD

Actualité

Régions


Dans le Gard, les génériques représentaient, fin 2006, 66 % des médicaments vendus en officine. L'objectif visé par la CPAM était de 68,6 %. Le résultat classe le Gard parmi les départements à la traîne. Christian Fatoux, directeur de la caisse primaire, l'affiche : « Nous sommes tous convaincus que la bonne mesure est celle qu'ont appliquée une partie des autres départements en suspendant la dispense d'avance de soins pour les patients qui n'acceptent pas les génériques. » Sur le point de prendre la même décision, la CPAM s'est donné trois mois de réflexion et prévoit une rencontre avec ses différents partenaires mi-avril. « C'est le temps nécessaire à l'évaluation des départements où a été mis en place le dispositif, explique le directeur de la caisse primaire. Peut-être aussi craignait-on ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...