Le Moniteur des Pharmacies n° 2673 du 14/04/2007
 

La fiche Moniteur Expert

Seul le temps de travail effectif est rémunéré. Par définition, lorsque le salarié est en pause, il ne travaille pas. Une pause étant un arrêt de travail de courte durée sur le lieu de travail ou à proximité. Cette définition n'est néanmoins pas incompatible avec des interventions exceptionnelles à la demande de l'employeur.


La pause repos La pause n'est pas rémunérée lorsque le salarié est libre de vaquer à ses occupations personnelles. Il s'échappe alors de la subordination de son employeur et cesse de répondre à ses directives. Même si la brièveté de la pause ne permet pas au salarié de quitter l'officine, il s'agit quand même d'un temps de repos non rémunéré qu'il peut utiliser à sa guise. Attention à l'excès de zèle ! Si le salarié met à profit sa pause pour effectuer un travail pour l'officine, il ne pourra en exiger le paiement. La pause travaillée La chambre sociale de la Cour de cassation a affirmé qu'une pause est compatible avec des interventions, à la triple condition qu'elles soient : éventuelles, exceptionnelles et justifiées par un cas de nécessité. Dans ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...