Le Moniteur des Pharmacies n° 2673 du 14/04/2007
 

POLITIQUE

Actualité


Nicolas Sarkozy fait l'objet d'une singulière chute dans les intentions de vote des titulaires, à en croire le dernier sondage Direct Medica : il passe à 40 % alors qu'il plafonnait à 51 % début mars (voir Le Moniteur n° 2670). Cette baisse du candidat UMP (- 11 points) profite presque intégralement à François Bayrou (+ 10 points), Ségolène Royal perdant, elle, trois points. Lorsqu'on demande au titulaire s'il voterait de la même façon « en tant que citoyen » qu'« en tant que pharmacien », un sur dix répond par la négative et autant se déclare indécis. Sachant que sur les 11 % qui changeraient leur vote, deux sur trois (re)porteraient alors leur vote sur Nicolas Sarkozy. Reste à savoir si le vote pharmaceutique est aussi volatil que celui des ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...