Le Moniteur des Pharmacies n° 2673 du 14/04/2007
 

POLITIQUE

Actualité


Nicolas Sarkozy a pris de court son propre camp. Lors de son discours programme, la semaine dernière, il a annoncé que son principe de franchise sur les soins (remboursable ni par la Sécu, ni par la complémentaire) concernera comme prévu les consultations et les analyses médicales, mais aussi l'hôpital et... le médicament. Son montant à géométrie variable d'une année sur l'autre, en fonction de l'état des comptes de l'assurance maladie, n'est pas fixé : « quelques euros » ou de 50 à 100 euros comme annoncé initialement. Son mode d'application, par famille ou par assuré social, serait à discuter « dès l'été » avec les partenaires sociaux. La mesure ne fait pas vraiment l'unanimité à l'UMP, le sénateur Alain Vasselle (Oise) ayant par exemple déclaré dans La Tribune, trois jours avant ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...