Le Moniteur des Pharmacies n° 2672 du 07/04/2007
 

L'ÉVÉNEMENT

Actualité

Une règle de trois parfaite pour une absence totale de règles. En Ile-de-France, six pharmaciens, trois médecins et trois trafiquants présumés viennent d'être mis en examen pour trafic de médicaments de substitution aux opiacés.


Prenez trois jeunes trafiquants. Ajoutez-y des praticiens leur délivrant sans broncher des ordonnances de Subutex et de Skenan. Saupoudrez de fausses attestations de couverture maladie universelle ou d'aide médicale d'Etat pour ne rien débourser et, même, fin du fin, pour se faire rembourser des comprimés et gélules écoulés sous le manteau en Finlande, en Géorgie et dans les lieux parisiens connus pour être la plaque tournante du trafic. Là où les comprimés de Subutex s'écoulent à 5 euros pièce, voire 10 euros ou plus dans les périodes de forte pénurie. Mêlez-y des pharmaciens suffisamment complaisants pour délivrer les boîtes sans sourciller et vous obtenez un gros gâteau bien juteux. Son prix ? Au moins 500 000 euros. L'un de ces pharmaciens a écoulé plus de 12 000 boîtes de Subutex ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...