Le Moniteur des Pharmacies n° 2672 du 07/04/2007
 

L'ÉVÉNEMENT

Actualité

Le suivi du patient est incontestablement un créneau pour l'officine compte tenu des risques et du gaspillage constatés ici. Eléments d'analyse avec Francis Megerlin, docteur en droit et coauteur de l'étude « TCMNU1-IDEPC ».


A moins que ce volume de MNU résulte de prescriptions aberrantes, les résultats semblent plaider pour la révision de certains conditionnements et, plus globalement, pour la réutilisation des MNU gardés sous contrôle pharmaceutique et tracés. Mais un tel débat n'est-il pas déjà clos avec la loi interdisant de réutiliser les MNU ? Notons d'abord que les taux très élevés de non-utilisation dès la préparation ne concernent que quelques médicaments, paradoxalement parmi les plus coûteux. Ce fait commande une analyse approfondie des pratiques médicales et éventuellement une adaptation des conditionnements, et, à défaut, du mode de délivrance (ou simplement du prix devant le CEPS). Cela permettrait déjà de réduire fortement le volume ou le coût des MNU à la préparation. La loi ayant été fort rapidement votée, avant que les données ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...