Le Moniteur des Pharmacies n° 2672 du 07/04/2007
 

SANTÉ PUBLIQUE

Actualité


Un an après la signature de l'avenant conventionnel entre les médecins et l'Assurance maladie sur la prévention, cette dernière se félicite de l'implication du médecin traitant, présenté comme l'acteur clé de la lutte contre l'iatrogénie. L'action s'est traduite concrètement par une diminution de 8 % du nombre de personnes de plus de 65 ans polymédiquées de façon régulière sur un an. Les prescriptions de benzodiazépines à demi-vie longue ont chuté de 9 % et celles de vasodilatateurs de 11 %. L'« évaluation » des médecins était basée sur le rythme de prescription, d'une part des benzodiazépines à demi-vie longue (prescrites chez 38 % des plus de 65 ans) - réputées entraîner des chutes, des troubles de la vigilance et de la mémoire -, d'autre part des psychotropes et enfin des ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...