Le Moniteur des Pharmacies n° 2671 du 31/03/2007
 

Edito


Nous avions invité Ségolène Royal, François Bayrou et Nicolas Sarkozy à venir s'exprimer devant les pharmaciens lors de Pharmagora. Par manque de temps, de connaissance du sujet ou... d'envie, aucun d'entre eux n'est venu. Mais tous ont tenu à se faire représenter. La tâche était plus aisée pour Claude Pigement (PS) et Jean-Luc Préel (UDF), au passage tous deux médecins, car il est toujours plus facile de venir porter la bonne parole quand on est dans l'opposition... Pour Xavier Bertand, qui s'apprêtait à abandonner son costume de ministre pour celui de porte-parole à plein de temps de Nicolas Sarkozy, l'exercice a été plus « musclé ». Il s'en doutait, il était prévenu, son entourage a même tenté de le dissuader de passer sa fin d'après-midi à la Porte de Versailles, ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...