Le Moniteur des Pharmacies n° 2671 du 31/03/2007
 

LANGUEDOC-ROUSSILLON

Actualité

Enquête


Les officines s'enlèvent toujours au prix fort (100 % du chiffre d'affaires TTC en moyenne l'an dernier), sur un marché pourtant fragilisé. « Les prix sont très souvent supérieurs au potentiel de chiffre d'affaires. Le facteur géographique joue mais le marché reste très élevé car il y a beaucoup plus d'acheteurs que de vendeurs, note Jérôme Moutounet, de Pharmétudes. Il y a un risque qui n'est pas déduit du prix. Mais cela pourrait arriver car l'année 2006 a été difficile pour les officines. » Cinquante et une cessions d'officines ont eu lieu en 2006 en Languedoc-Roussillon, dont 26 SEL créées. Le marché, jusque-là assez homogène, s'atomise. Les écarts peuvent être grands d'un département à l'autre, mais aussi à l'intérieur de certains d'entre eux. « Dans l'Hérault, à Montpellier en particulier, ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...