Le Moniteur des Pharmacies n° 2670 du 24/03/2007
 

Comptoir

Questions de comptoir


Comment dois-je facturer en cas de fractionnement d'un traitement de stupéfiant ?Réponse La Caisse nationale d'assurance maladie indique qu'il faut facturer à chaque fractionnement et, en cas de déconditionnement, le pharmacien transmet le code CIP, le nombre de comprimés délivrés et divise le prix du conditionnement en fonction du nombre de comprimés délivrés. Un médecin de ville renouvelant un traitement avec un produit à prescription initiale hospitalière peut-il modifier l'ordonnance initiale ? Et puis-je délivrer derrière sans problème ?Réponse L'article R. 5121-88 du Code de la santé publique est sans ambiguïté : « L'ordonnance de renouvellement, lorsqu'elle est rédigée par un prescripteur autre que ceux qui sont autorisés à effectuer la première prescription, reprend les mentions de l'ordonnance initiale. En cas de nécessité, elle peut comporter une modification de la posologie ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...