Le Moniteur des Pharmacies n° 2670 du 24/03/2007
 

L'ÉVÉNEMENT

Actualité

Le ministre de la Santé était sur le point de rendre ses conclusions concernant le rapport Coulomb sur l'automédication. L'Académie de pharmacie lui a brûlé la politesse. Pour elle, pas de doute, le pharmacien est seul compétent pour la dispensation de ces médicaments. Arguments.


Toute modification des conditions de dispensation, en particulier l'hypothèse d'un libre accès des consommateurs au médicament, constituerait une imprudence préjudiciable à la santé publique, compte tenu des habitudes instaurées de longue date dans notre pays. » On peut difficilement faire plus clair. L'Académie de pharmacie n'a pu taire plus longtemps son point de vue sur l'automédication. Saluant par là même la sagesse du dispositif législatif et réglementaire en vigueur, garantie de sécurité. Car, pour l'Académie, il n'y a pas plus de petit médicament que de prise de médicament sans risque. Le rôle du pharmacien est donc indispensable pour la maîtrise desdits risques et pour la validation - ou non - de la demande du consommateur. Qu'on reconnaisse enfin le rôle de prescripteur au pharmacien qui choisit une thérapeutique, prône l'Académie dans ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...