Le Moniteur des Pharmacies n° 2659 du 13/01/2007
 

SANTÉ PUBLIQUE

Actualité


Une gêne visuelle, la sensation d'un éclairage insuffisant et que les lignes ondulent peuvent être les premiers signes de la dégénérescence maculaire liée à l'âge (DMLA). Cette maladie oculaire, qui entraîne la perte de la vision centrale en laissant intacte la vision périphérique, a fait l'objet d'une conférence lors du Club-Santé à Vienne (Autriche). Première cause de cécité chez les personnes de plus de 50 ans dans les pays industrialisés, la DMLA se présente sous deux formes cliniques : la forme « sèche » (80 % des cas), sans traitement à ce jour, et la forme « exsudative » (20 % des cas), laquelle évolue rapidement, entraînant une baisse importante de l'acuité visuelle. Dans la forme « exsudative », les lésions de la macula sont liées au développement de néovaisseaux ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Enquête flash

Pensez-vous que le conseil soit de qualité dans les officines ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK