Le Moniteur des Pharmacies n° 2657 du 06/01/2007
 

RECHERCHE

Actualité


La barrière cutanée s'avère être l'élément clé de la pathogenèse de la dermatite atopique jusque-là considérée comme principalement causée par le système immunitaire. La fillagrine est un gène impliqué dans la différenciation terminale de l'épiderme et dans la fonction de barrière cutanée. Les mutations de ce gène sont à l'origine de l'ichtyose vulgaire et sont de forts facteurs prédisposants de la dermatite atopique. En identifiant une anomalie héréditaire spécifique dans la barrière cutanée, une partie du mystère entourant ces peaux irritables est élucidée. Les formules dermocosmétiques devraient s'en inspirer dans le futur. Source : CERIES.

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...