Le Moniteur des Pharmacies n° 2656 du 16/12/2006
 

EUROPE

Actualité


En Belgique - comme en France -, la concentration excessive d'officines, notamment dans les centres-villes, fait l'objet de réflexions. Une rumeur, dont s'est fait l'écho le quotidien La Libre Belgique la semaine dernière, attribue à l'Association pharmaceutique belge (APB) la volonté de fermer 40 % des pharmacies du pays ! Interrogée par Le Moniteur, l'APB reconnaît une réflexion en son sein pour « mettre sur les rails l'assainissement qui s'impose », mais affirme « qu'aucun scénario n'a été arrêté ». Elle travaille actuellement à cartographier ce problème de concentration excessive et à définir les conditions d'alimentation d'un fonds financier de fermeture pour aider les pharmaciens qui veulent cesser leur activité de façon volontaire. L'APB pourrait s'inspirer de ce qui existe déjà à Gand. Dans cette ville des Flandres, qui compte ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...