Le Moniteur des Pharmacies n° 2655 du 09/12/2006
 

RECHERCHE

Actualité


H1, H2 et même H3. Mine de rien, le système histaminergique est l'un des principaux systèmes neuronaux commandant l'éveil et la cognition. Les données expérimentales font des agonistes inverses H3 une thérapeutique potentielle prometteuse dans les désordres affectant l'éveil (hypersomnie, narcolepsie) et/ou la cognition (Alzheimer et autres démences, schizophrénie ou encore troubles déficitaires de l'attention avec hyperactivité). Les études neurochimiques et électrophysiologiques indiquent que l'activité des neurones histaminergiques est maximale pendant l'éveil et évolue selon un rythme circadien. Ce rythme circadien de l'activité histaminergique est lié à des afférents inhibiteurs GABAergiques actifs pendant le sommeil. Il n'est donc pas étonnant que des molécules sédatives GABAergiques telles que les barbituriques et les benzodiazépines réduisent l'activité des neurones à histamine. Un second déterminant important du rythme circadien histaminergique est d'influence opposée à ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...