Le Moniteur des Pharmacies n° 2655 du 09/12/2006
 

SOCIAL

Entreprise

Le congé sabbatique permet au salarié d'interrompre son activité professionnelle pendant plusieurs mois, sans pour autant rompre avec son employeur. Il est de pure convenance personnelle. Le salarié peut l'utiliser à sa guise : en loisirs ou activités de toutes sortes, familiales, sportives, culturelles, voire même professionnelles


1. Dans quelles conditions ? Pour pouvoir prétendre à un congé sabbatique, le salarié a d'abord l'obligation, à la date du départ en congé, de justifier d'une ancienneté d'au moins 36 mois, consécutifs ou non, et de 6 années d'activité professionnelle préalables, continues ou non. Ensuite, il ne doit pas avoir bénéficié, au cours des 6 années précédentes dans l'établissement, d'un autre congé sabbatique, d'un congé pour création d'entreprise ou d'un congé individuel de formation d'au moins 6 mois. Mieux vaut être averti : cette liste est limitative. Remarque Le congé parental d'éducation n'est pas visé. Cela permet donc la succession des deux congés, parental et sabbatique, sur une période de moins de 6 ans. 2. Combien de temps ? Le congé sabbatique est légalement d'une durée minimale de 6 mois ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...